La gueule de l'emploi

Que se passe-t-il de beau dans notre petit monde? Venez en parler ici :P
Azatoth
Membre u s e l e s s
Messages : 506
Inscription : ven. 6 nov. 2009 22:06
Localisation : Pays Bas
Contact :

Re: La gueule de l'emploi

Message par Azatoth » lun. 10 oct. 2011 15:40

Bah sinon elle est sur Youtube aussi hein, la video...

Dernière édition par Béré le lun. 10 oct. 2011 16:44, édité 1 fois.
Raison : ajout de la balise youtube dans le post :)
C'est totalement inutile, donc absolument indispensable.

In Theory, there is no difference between Theory and Practice. In Practice, there is.

Avatar de l’utilisateur
Lhoki
Potos
Messages : 56
Inscription : jeu. 9 juin 2011 16:12
Contact :

Re: La gueule de l'emploi

Message par Lhoki » lun. 10 oct. 2011 16:15

Je vais peut-être paraitre choquant ou dérangeant, mais je vois pas où est le racisme ou le manque de respect dans ce genre de situation.

Personnellement, pour avoir vu énormément d'études, d'expériences et de mises en scène qui mettent en évidence le phénomène de pression de groupe, je vois pas qu'est-ce qui vous permet de juger les recruteurs sur leur manque de respect, ou autre.

Certes, sur la forme, c'est très choquant de voir cette attitude. Mais tout n'est que comédie, rien n'est à prendre personnellement. Leur unique but est de déstabiliser le candidat en face d'eux, et ça marche très bien.

Attention hein, je ne dis à aucun moment que je cautionne ce genre d'entretien, je dis juste que le recruteur endosse un rôle qui va l'obliger à pousser la personne en face dans ses derniers retranchements.

Avatar de l’utilisateur
Lunarihien
Membre u s e l e s s
Messages : 423
Inscription : jeu. 7 avr. 2011 12:08
Contact :

Re: La gueule de l'emploi

Message par Lunarihien » lun. 10 oct. 2011 17:31

Ha ha ha les recrutements foireux ...

Ca me rappelle quand je suis allé dans le traquenard tendu par Capgemini à Toulouse ca ... ca s'est fini après 10 minutes car je me suis levé de la salle quand j'ai vu le manège et je me suis barré en les renvoyant chier.

Et là 2ans après, consultant dans une boite concurente à Bruxelles qui revient me démarcher pour une embauche ... ha ha ha /spit :D
[url=http://imageshack.us/photo/my-images/263/clipboard01co.png/][img]http://img263.imageshack.us/img263/6887/clipboard01co.png[/img][/url]

Azatoth
Membre u s e l e s s
Messages : 506
Inscription : ven. 6 nov. 2009 22:06
Localisation : Pays Bas
Contact :

Re: La gueule de l'emploi

Message par Azatoth » lun. 10 oct. 2011 17:54

mais je vois pas où est le racisme
Ah... Alvi a pourtant ete suffisamment clair dans sa citation. Remettre en cause la capacite d'un mec a se lever le matin en hiver a Paris en reliant ca au fait qu'il soit d'origine Grecque c'est pas du racisme peut etre ?
C'est totalement inutile, donc absolument indispensable.

In Theory, there is no difference between Theory and Practice. In Practice, there is.

Avatar de l’utilisateur
Mola
Potos
Messages : 359
Inscription : jeu. 24 mars 2011 00:18
Contact :

Re: La gueule de l'emploi

Message par Mola » lun. 10 oct. 2011 18:15

Faut aussi savoir relativiser, dans le fond Lhoki a raison, l'objectif c'est de voir les réactions des candidats. Apres certains recruteurs vont évidemment en profiter pour écraser des postulants, mais bon, globalement, moi ça me fait marrer.
In patch 2.4 Magtheridon will click on the cubes for you...

Avatar de l’utilisateur
Varagh
Potos
Messages : 326
Inscription : mer. 4 nov. 2009 00:15
Contact :

Re: La gueule de l'emploi

Message par Varagh » lun. 10 oct. 2011 18:17

Tout ça pour embaucher des mecs qui vont tomber en dépression dans 5 ans haha
Image

Avatar de l’utilisateur
Mola
Potos
Messages : 359
Inscription : jeu. 24 mars 2011 00:18
Contact :

Re: La gueule de l'emploi

Message par Mola » lun. 10 oct. 2011 18:17

Varagh a écrit :Tout ça pour embaucher des mecs qui vont tomber en dépression dans 5 ans haha
Haha
In patch 2.4 Magtheridon will click on the cubes for you...

Avatar de l’utilisateur
Lhoki
Potos
Messages : 56
Inscription : jeu. 9 juin 2011 16:12
Contact :

Re: La gueule de l'emploi

Message par Lhoki » lun. 10 oct. 2011 19:34

Azatoth a écrit : Ah... Alvi a pourtant ete suffisamment clair dans sa citation. Remettre en cause la capacite d'un mec a se lever le matin en hiver a Paris en reliant ca au fait qu'il soit d'origine Grecque c'est pas du racisme peut etre ?
Si tu veux aller vraiment au fond de ton raisonnement, on peut aussi s'indigner sur tous les foutages de gueule tout au long de l'entretien individuel avec Georges (si tel est son prénom, me souvient plus trop). Comme par exemple lorsqu'il se foute de lui sur son soit-disant retard mental, ce qui le met très mal, d'ailleurs.

Ce que je voulais dire, c'est que :

Bien sûr que tout ceci est très impressionnant, de voir autant de déshumanisation c'est presque insoutenable (d'ailleurs y'a un petit article dans lemonde, qui permet de diversifier un peu les opinions -> http://lemonde-emploi.blog.lemonde.fr/2 ... crutement/).
Mais pour autant, je ne vois pas ce qui te permet d'aller juger ces recruteurs qui du début à la fin ont adopté cette attitude provocatrice, cette comédie basée sur l'unique but de déstabiliser l'adversaire.

Peut-être que le mec est raciste, ou non, qui le saura? Moi aussi d'un premier abord je trouve ça ignoble, la brochette des cinq gros porcs me fait même gerber au plus haut point. Mais pourquoi j'irai m'engouffrer dans cette voie là alors que c'est exactement ce que le recruteur cherche à faire. Le mec fait son taff, le cabinet le paie pour faire ce genre de retournement de cerveau. J'trouve même ça "débile" lorsqu'Alvi dit qu'il espère qu'ils vont passer un sale quart d'heure alors que ces gens sont payés pour faire exactement ce qu'ils font.

De plus, pour reprendre l'exemple de luna, chacun est libre de son choix. Il n'y a aucune contrainte ici, c'est "juste" un test de pression pour voir qui ira le plus loin. Nul n'est obligé de continuer le supplice.

Pour apporter ma propre critique tu vois, j'ai trouvé ça vachement déplacé quand ils ont sorti "aujourd'hui c'est la crise, nous sommes étonnés de voir des gens abandonner si tôt". C'est un peu la réflexion du con de base qui estime que la vie en entreprise passe par un formatage intensif afin de pouvoir contrôler les fonctionnaires (ça par contre ça sort du contexte, c'est mon opinion). D'où les multiples test de personnalité d'ailleurs pour voir si le type est conforme aux besoins des recruteurs. Ça me fait halluciner ça. Aucune place pour l'épanouissement personnel.

Et pour faire le rapprochement éventuel avec mon activité professionnel, si t'avais vu le nombre de vidéos où l'on voit des mises en scène incroyable pour mettre en évidence la naissance du racisme, c'est plutôt dur de ne pas relativiser sur ce genre de documentaire.

J'pense avoir dit le fond de ma pensée ^-^
Dernière édition par Lhoki le lun. 10 oct. 2011 21:20, édité 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
onishuyakee
Administrateur du site
Messages : 271
Inscription : mer. 30 sept. 2009 23:35
Contact :

Re: La gueule de l'emploi

Message par onishuyakee » lun. 10 oct. 2011 20:38

Le mec fait son taff, le cabinet le paie pour faire ce genre de retournement de cerveau. J'trouve même ça "débile" lorsqu'Alvi dit qu'il espère qu'ils vont passer un sale quart d'heure alors que ces gens sont payés pour faire exactement ce qu'ils font.
Ué enfin, le mek serait payé pour violer des petits chatons, c'est pas pour ça que ce qu'il fait est bien. L'argument du "il est payé pour ça donc osef", ça marche pas dans toutes les situations. Sincèrement, quand ils ont commencé à se foutre de la gueule du grec(j'ai oublié son prénom) sur sa "lenteur de compréhension", je lui tire mon chapeau pour sa patience et son sang froid, je sais pas comment j'aurais réagi à sa place, mais surement pas aussi calmement.
Image

Avatar de l’utilisateur
Lhoki
Potos
Messages : 56
Inscription : jeu. 9 juin 2011 16:12
Contact :

Re: La gueule de l'emploi

Message par Lhoki » lun. 10 oct. 2011 20:53

Quand je disais qu'il faisait son taff, c'est que les membres même de sa direction lui donnait des consignes. C'est pas un mec qui agit seul de façon impulsive simplement pour faire chier les gars afin d'y trouver un certain plaisir (même si quelque part il doit sûrement en trouver).

Puis bon, ton exemple sur les châtons :/ s'pa comme si c'était une activité réglementée.

Bref, et lorsque tu parles du sang-froid du mec, tu rapproches ton propre comportement qui aurait pu être violent. Tu crois sincèrement que ce genre de recruteur a pour nature de parler ainsi? Leur métier c'est d'observer la moindre réaction du candidat afin de le déstabiliser encore plus. Limite si le mec avait tout mis en pièce ils se seraient satisfait de cette violence car c'est exactement ce qu'il recherche, le point limite où t'es à deux doigts de craquer.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité